Pourquoi la mariée se tient à gauche ?

Vous avez déjà assisté à de nombreuses cérémonies de mariage ou tout juste une ? Si oui, vous avez certainement déjà dû, vous posez des questions sur le déroulement. L’une de celles-ci est sûrement de savoir pourquoi la mariée se tient toujours à gauche. Si vous souhaitez à présent en avoir la réponse, poursuivez la suite de cette lecture.

Une histoire de coutume

Votre présence ici signifie que vous voulez découvrir pourquoi la mariée se tient à gauche. Pour le savoir, il faudra remonter un petit peu dans le passé. En effet, figurez-vous que ce dogme aussi protocolaire, soit-il, est née d’une coutume originaire de l’époque où les hommes portaient une épée à la ceinture. Ceux-ci étaient pour la plupart droitiers. C’est cette main qui leur servait à protéger leurs terres, mais également leurs épouses.

A lire aussi : Métier du magicien : Entre illusions, mystères et émerveillement

Pour cela, l’épouse avait l’obligation de se tenir à gauche. De cette façon, l’homme avait alors le champ libre pour dégainer aisément et rapidement son épée de son fourreau et protéger ce que de droits. D’où l’obligation pour la femme de se tenir à la gauche. Ainsi, si un autre prétendant avait la néfaste idée de s’approcher un peu trop près de la future mariée, c’était à ses risques et périls. En effet, ils ne rigolaient pas en ce temps ! 

A lire en complément : Les tendances incontournables des mariages pour la nouvelle saison

Qu’en est-il de nos jours ?

A l’ère de la science, les hommes ne portent évidemment plus d’épée. Toutefois, l’idée de protéger leurs promises reste bien ancrée dans l’inconscient de chacun. De plus, une tradition est une tradition. Elle ne disparaît pas toujours au fil du temps si elle n’est en rien contraint à des lois nouvelles. Au mieux, elle est peaufinée en parcourant les années. Par conséquent, elle constitue une règle que l’on se retrouve juste à adopter au fil des années. De plus, le fait de le voir à chaque mariage réussi fait que personne ne pense à y déroger. Chaque mariée y est donc très attachée et la respecte.

Ainsi, le mari se tient toujours à droite et la mariée toujours à gauche. Cela est valable qu’ils s’agissent d’un mariage civil ou religieux. Cela reste également valable pendant les repas de mariage ou la présentation des mariés. C’est également le cas sur les photos de mariage, et même lorsque les mariés se déplacent. Toutefois, cela n’est en rien une obligation ou une règle de déroulement d’un mariage de qualité. Aucune interdiction de dérogation n’est faite. Libre à vous de perpétrer ou de moderniser la tradition ! 

L'origine de la tradition de la mariée à gauche

L'origine de la tradition de la mariée à gauche remonte à des siècles auparavant. Cette tradition est liée à l'histoire du mariage et a été influencée par des raisons culturelles, religieuses et pratiques. Les anciennes croyances populaires ont beaucoup contribué à façonner cette tradition.

Dans les temps anciens, il était courant que les hommes utilisent leur bras droit pour se défendre contre leurs ennemis ou pour protéger leur famille en cas d’attaque soudaine. Par conséquent, ils gardaient toujours leur épée sur le côté gauche de leur corps pour pouvoir facilement la saisir avec leur main droite si nécessaire.

Au fil du temps, cette pratique a évolué jusqu'à ce qu'elle devienne une norme sociale acceptée dans la plupart des cultures. Le jour du mariage, cet acte symbolique prenait tout son sens : en se tenant ainsi sur le côté droit de son futur mari, la femme était protégée par celui-ci qui pouvait aisément dégainer son épée s'il y avait un danger imminent.

La religion chrétienne a aussi eu une influence importante sur cette tradition. Dans certains rites catholiques notamment, le marié reste debout juste à côté de sa fiancée pendant toute la cérémonie religieuse, qui peut être très longue selon les coutumes locales (environ 1 heure). Effectivement, dans l'Église catholique romaine, la signification n'est pas seulement celle de protection physique mais aussi spirituelle.

Cette tradition a aussi des raisons pratiques. Historiquement, les mariages étaient souvent conclus entre familles de grande envergure pour renforcer les liens économiques et politiques qui pouvaient exister entre elles.

Dans l'ensemble, la tradition de la mariée à gauche est un héritage culturel très ancien qui persiste jusqu'à nos jours. Elle symbolise la protection du couple par le futur marié tout au long de leur vie commune. Même si aujourd'hui cela n'a plus rien à voir avec une éventuelle attaque armée, c'est avant tout une marque d'affection forte et profonde.

Les impacts de cette tradition sur la cérémonie de mariage moderne

De nos jours, les traditions de mariage ont évolué pour s'adapter aux exigences et aux attentes des futurs mariés. Certains éléments de la tradition subsistent encore dans les cérémonies modernisées d'aujourd'hui. L'un des symboles les plus répandus est celui de la position du couple pendant l'échange des vœux.

Bien que cette tradition ait perdu son sens initial symbolique de protection physique, elle demeure toujours très importante dans le rituel du mariage moderne. De nombreux couples choisissent encore aujourd'hui que la mariée se tienne à gauche pour honorer leurs ancêtres et préserver leur patrimoine culturel familial.

Il y a aussi ceux qui optent pour une approche plus pratique en fonctionnant sur une règle simple : « chacun se tient où il le souhaite ». Cette décision peut être motivée par plusieurs raisons telles que l'esthétique ou simplement parce qu'il n'y a pas de signification particulière attachée à cette tradition familiale.

Avec l'avènement d'une société beaucoup plus diversifiée et multiculturelle qu'autrefois, ces traditions ancestrales peuvent ne pas avoir autant d'importance qu'auparavant. Les nouveaux couples font souvent appel à un officiant professionnel qui sera capable d'intégrer harmonieusement différentes cultures et coutumes afin que tous puissent profiter pleinement de chaque instant sans heurts ni malentendus.

Dans l'ensemble toutefois, la tradition de la mariée à gauche reste un élément majeur du mariage moderne dans une certaine mesure car elle imprime une touche de romantisme et d'émotion à cette journée si importante. Elle est désormais considérée comme un souvenir familial important que chaque marié peut transmettre à ses descendants pour perpétuer la mémoire de leur ancien patrimoine culturel.

Peu importe s'ils choisissent de suivre ou non cette tradition, les futurs mariés doivent se rappeler que le mariage est avant tout un moment privilégié dans leur vie qui doit être célébré selon leurs propres souhaits et aspirations. Quelles que soient les traditions qu'ils décident d'inclure dans leur cérémonie, l'amour sincère qu'ils ressentent l'un pour l'autre sera toujours ce qui restera gravé dans leur mémoire à jamais.